Iddu PDF

Les contributeurs sont tenus de ne pas participer à une guerre d’édition sous peine de blocage. Iddu PDF ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le.


Författare: Silvana Mazzocchi.

Una storia poliziesca fatta di coraggio eperseveranza, di pedinamenti avventurosi,di attese e delusioni, di una sapienteindagine. Una storia che, una voltatanto, non lascia l’amaro in bocca e segnaun momento di riscatto dello Stato.

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Cet article concerne un volcan en éruption. Le texte peut changer fréquemment, n’est peut-être pas à jour et peut manquer de recul. N’hésitez pas à participer en citant vos sources.

La dernière modification de cette page a été faite le 3 mars 2019 à 00:36. Vue générale du Stromboli depuis la mer. Italie faisant partie des îles Éoliennes située au nord de la Sicile, dans le bassin tyrrhénien de la mer Méditerranée. Plus communément, il est appelé Iddu,  Lui  en sicilien, car les habitants personnifient le volcan, ils vivent avec Lui selon ses humeurs. Le Stromboli est un volcan explosif situé au nord-est du Vulcano, un autre volcan actif de cet archipel.

C’est la plus septentrionale et la plus orientale des îles de l’archipel si l’on fait exception de l’îlot Strombolicchio situé dans l’est immédiat du Stromboli. La totalité de l’édifice volcanique prend naissance à 2 000 m sous la mer, la partie émergée culminant à 926 m. Elle s’étend sur 12,6 km2 et fait partie des sept îles Éoliennes. Ce volcan est le plus régulièrement actif des volcans européens. Il est couronné d’un panache de gaz et ses éruptions se produisent à la fréquence moyenne de quelques minutes ou dizaines de minutes, souvent avec une surprenante régularité. L’activité typique du Stromboli est censée délivrer à intervalles réguliers des gerbes de projectiles incandescents, les fameuses explosions stromboliennes, depuis l’Antiquité.

Tout aussi inexacte est la prétendue régularité des explosions et cette idée reçue a été la cause de plusieurs accidents graves. En 1916, puis en 1919, des blocs de plusieurs tonnes défoncèrent des maisons de San Bartolo et Ginostra. L’éruption de 1930, très violente, produisit même une nuée ardente qui tua 6 personnes au débouché du Vallonazzo, un profond ravin du flanc nord. D’autres manifestations importantes, accompagnées de coulées de lave, ont eu lieu en 1954-1955, 1966-1967, 1971, 1975 et 1985-1986. Le 30 décembre 2002, une émission de lave a entraîné l’écroulement catastrophique d’une partie de la Sciara : l’arrivée de l’ avalanche de débris  dans la mer déclencha un tsunami qui ravagea les côtes de l’île.