Notre-Dames de Paris PDF

Pierre Nolasque pour racheter les chrétiens captifs des pirates maures et réduits en esclavage. Le premier, chronologiquement, notre-Dames de Paris PDF l’Ordre des Trinitaires ou Ordre de la Très-Sainte-Trinité pour la Rédemption des captifs.


Författare: Victor Hugo.

Dans le monde hispanophone où il est le plus répandu, il porte le nom de Orden Real y Militar de Nuestra Señora de la Merced y la Redención de los Cautivos plus connu sous le nom de Orden de la Merced. Aujourd’hui, les deux ordres aident tous les captifs au sens large, visitant notamment les prisonniers et les malades. Au cours du Moyen Âge, les Arabes occupaient le Sud de l’Espagne. La Méditerranée était sous l’empire des Turcs et des Sarrasins. Les pirates capturaient les chrétiens pour les réduire en esclavage ou en obtenir rançon.

Pierre Nolasque, un riche drapier, tenta de remédier à cette situation. Il vendit tous ses biens pour racheter les captifs. Selon la tradition, dans la nuit du 1er août 1218, la Vierge Marie lui apparut pour l’encourager à fonder l’Ordre de Notre-Dame de la Merci. Le pape Grégoire IX approuve l’ordre en 1235, cinq ans avant la mort du fondateur survenue en 1240. Les Mercédaires obéissent à la règle de saint Augustin.

Il faudra attendre 1265 pour voir la naissance des religieuses Mercédaires, ordre inspiré par sainte Maria de Cervelló, ou Marie de Cervellon, élue première prieure sous le nom de Marie du Secours. Notre-Dame de la Merci est fêtée le 24 septembre. Les mercédaires prononçaient les trois vœux traditionnels des ordres réguliers : pauvreté, chasteté et obéissance. Ils y ajoutaient un quatrième vœu, emblématique de leur mission particulière : être prêts à se livrer en otage si c’était le seul moyen de libérer les captifs. Au cours de ce  rachat  stricto sensu, des missionnaires furent torturés, parfois tués.

Parmi les plus connus figurent saint Sérapion d’Alger, saint Pierre Armengol et saint Raymond Nonnat. 1317, l’ordre de la Merci perd son caractère militaire et devient clérical, assimilé en 1690 à un ordre mendiant. L’ordre est alors devenu missionnaire et caritatif. Dans ce cadre, les Mercédaires jouèrent un rôle assez important dans l’évangélisation du Nouveau Monde. Antonio de Almansa, par exemple, sera l’aumônier de l’expédition de Diego de Almagro, en 1535, au Chili.

En se spiritualisant, la Merci s’est enrichie d’une connotation nouvelle. Le vocable gardait le sens de  rachat , exprimant aussi la  rédemption  des pécheurs par la  Miséricorde  divine obtenue par la mort du Christ sur la Croix. En 1960 l’ordre comptait 780 monastères et 149 religieuses. Il a pratiquement disparu en France. Les religieuses prenaient en charge les captifs rapatriés, afin de leur donner une vie digne. Lorsque Marie de Cervélon, la première prieure, mourut le 19 septembre 1290 à Barcelone, un culte spontané se propagea dans toute la région.

Finalement le Pape Innocent XII l’inscrivit au Martyrologe romain en 1697. En fait, les Mercédaires étaient implantés sur le Peyrou actuel depuis 1240. On les retrouve, en 1741, près de l’église Saint-Eulalie, leur chapelle, rue de la Merci. Les Mercédaires étaient implantés à Perpignan dans le quartier Saint-Mathieu.